Philippe MARCK

 Philippe MARCKDans l’activité depuis 1977, Philippe découvre le « voyage  vol libre » par le Sahara algérien en 1982. Depuis, tout lui est prétexte à voyager avec un parapente en soute !

Aller à la rencontre des habitants, l’esprit curieux et respectueux,  avoir la chance, même brièvement, de partager un peu de leur vie, dans une yourte ou une kasbah, au détour d’un coup de main reçu ou donné, c’est ce qui lui plait le plus dans le voyage : vivre aux cotés de ceux qui nous reçoivent.

Pour trait d’union à tous ses périples, il y a le vol, même en delta, qu’au besoin il a fallu tronçonner pour qu’il soit accepté dans l’avion ! C’est plus aisé aujourd’hui avec un parapente, et cela permet même des fantaisies, comme choisir pour camp de base un voilier, au dessus du 69ème parallèle nord.